calvitie vertex

Comprendre la calvitie vertex et identifier la solution

La calvitie vertex fait partie des véritables hantises de la gent masculine. Elle se traduit elle aussi par une chute massive des cheveux. Elle engendre un dégarnissement du crâne. Si certaines personnes arrivent à accepter ce changement d’apparence, d’autres ont du mal à s’y habituer et font face à de nombreux problèmes d’ordre psychologique.

Il faut savoir qu’il existe différents types de calvitie. Celle du vertex est la plus fréquente chez les hommes. De quoi s’agit-il et quels sont les symptômes ? Quelle solution peut-on adopter ? Voici tout ce qu’il faut savoir à propos de la calvitie du vertex.

Calvitie du vertex, qu’est-ce que c’est ?

Selon les professionnels de la santé, un individu perd entre 30 et 150 cheveux par jour. Normalement, ils sont remplacés au bout de quelque temps. La chute n’a aucune conséquence spécifique au niveau de l’épaisseur de la chevelure. En cas de calvitie, elle est abondante et la repousse est impossible.

La calvitie du vertex, c’est quoi ?

Comme il a été mentionné auparavant, il y a plusieurs types de calvitie. Elle est baptisée calvitie du vertex lorsque la chute des cheveux débute au niveau du vertex. C’est la partie supérieure du crâne ou le sommet de la tête. La calvitie du vertex touche environ un homme sur 10 selon les chercheurs.

D’après l’étude de l’échelle de Norwood, cette forme de l’alopécie concerne surtout les hommes âgés entre 70 et 79 ans. Il s’agit d’une calvitie générale, ce qui signifie que la victime devient pratiquement chauve au fil du temps. Toutefois, elle peut aussi toucher les sujets plus jeunes. On parle alors d’alopécie précoce.

Il est important de souligner que la calvitie de vertex peut être temporaire ou complètement irréversible. En réalité, tout dépend du facteur qui l’a déclenché. Quoi qu’il en soit, la repousse est beaucoup plus difficile sur cette zone du crâne.

Quels sont les symptômes ?

Tout commence par un éclaircissement du haut de la tête. Cela signifie que les cheveux commencent à s’affiner ou à être clairsemés. La calvitie du vertex peut aussi débuter par l’élargissement du tourbillon, un point au sommet du crâne où les cheveux adoptent une direction circulaire.

Au fil du temps, une zone sans chevelure de forme ovale ou circulaire apparaît et elle ne cesse de s’agrandir avec l’âge. Le diamètre de la surface sans chevelure peut aller jusqu’à 10 cm. Il peut atteindre la zone frontale. En revanche, les cheveux du pourtour du crâne sont encore présents.

Quelles sont les causes ?

La calvitie du vertex peut avoir plusieurs causes. Chez certaines personnes, elle est liée à une maladie, une fatigue ou tout simplement la saison. Un déséquilibre au niveau de la production des hormones mâles peut aussi la favoriser. Voilà pourquoi, les femmes ménopausées et celles qui prennent des pilules contraceptives sont souvent touchées par cette forme d’alopécie.

Il faut ajouter sur la liste des causes de la calvitie du vertex le stress physique et émotionnel, la carence nutritionnelle et la prise de certains médicaments. L’usage de produits de soins capillaires riches en agents chimiques toxiques n’est pas à oublier. Il faut ajouter au lot l’utilisation d’un appareil de séchage qui ne dispose pas d’un système ionique.

Selon une étude menée par des chercheurs finlandais, dont les résultats ont été publiés dans le journal The Lancet, une forte résistance à l’insuline peut aussi provoquer la calvitie du vertex.Les experts ont alors indiqué que les hommes chauves sont plus exposés aux troubles cardiovasculaires et au diabète de type II.

Enfin, le facteur héréditaire n’est pas à oublier lorsqu’on parle d’alopécie. Il s’agit même de la cause la plus fréquente. Ainsi, certains hommes sont destinés à devenir chauves. Il reste à savoir à quel âge les symptômes vont apparaître.

Que faire avec une calvitie vertex ?

Ce fut un temps où les individus touchés par la calvitie du vertex n’avaient qu’une option : accepter leur sort. Actuellement, il existe plusieurs solutions que les victimes peuvent adopter. Que faire alors en cas de signes de calvitie du vertex ?

calvitie vertex que faire

Une consultation chez un spécialiste

Sans doute, c’est la première mesure à prendre quand les premiers signes de la calvitie du vertex apparaissent. Ainsi, si vous constatez que les cheveux au niveau du sommet de votre crâne s’affinent ou se font rares, vous devez prendre rendez-vous chez un dermatologue. Le professionnel peut programmer différents examens qui permettent d’identifier la cause du problème.

Dans le cas où la calvitie du vertex est liée à une maladie, des médicaments, un produit de soin capillaire ou encore un problème d’ordre émotionnel, il est possible d’y remédier. En effet, le spécialiste est en mesure de vous proposer un traitement adéquat comme la prise de compléments alimentaires. Pour rappel, les carences nutritionnelles favorisent la calvitie.

Le médecin peut également prescrire un médicament qui permet de réduire la chute capillaire et d’activer la repousse. C’est le cas duMinoxidil, un médicament sans effet secondaire, capable de stopper la perte des cheveux. Il est efficace dans 75 % des cas et chez certains individus, il permet une repousse à partir du troisième mois de traitement.

Les solutions naturelles contre la calvitie du vertex

Certains traitements naturels permettent également de limiter la chute des cheveux. Il faut citer entre autres l’application d’un masque à base d’ail, d’oignon et de citron sur le cuir chevelu. L’association du lait de coco et de deux carottes vous permet aussi d’obtenir un remède efficace. Sinon, vous pouvez masser votre cuir chevelu avec du vinaigre de pomme, d’huile de ricin ou de l’aloevera.

Les solutions d’ordre esthétique

Pour faire face à la calvitie du vertex, surtout lorsqu’elle est irréversible, vous pouvez également porter une perruque. Actuellement, la fabrication de cette prothèse capillaire a connu une forte évolution. Des perruques discrètes et invisibles existent. Elles sont aussi faciles à poser et ne provoquent aucun problème cutané.

Sinon, vous pouvez opter pour la greffe des cheveux ou la transplantation capillaire. C’est une solution plutôt radicale. Toutefois, elle séduit de plus en plus de gens, notamment les personnes concernées par la calvitie du vertex d’origine héréditaire.

Quelques astuces pour limiter la chute des cheveux

En cas de début de calvitie de vertex, certaines astuces sont à adopter pour retarder l’évolution de la pathologie. À titre d’exemple, il faut manger des aliments sains et équilibrés, améliorer la qualité du sommeil et optimiser l’apport en fer. Il est donc conseillé de consommer régulièrement de la viande rouge, du cresson, des légumes secs, du soja et de la betterave.

Greffe de cheveux pour la calvitie vertex

Trouver lasolution la plus efficace contre la calvitie du vertex, c’est le rêve de toutes les victimes, notamment celles qui ont du mal à accepter le fait d’être chauve. La greffe des cheveux en est une.

La greffe de cheveux, c’est quoi ?

Il s’agit d’un traitement chirurgical qui permet de remplacer les cheveux ayant chuté. Le principe, c’est de prélever des greffons sur une zone non touchée par la chute capillaire et de les réimplanter sur la partie dégarnie. L’intervention d’un professionnel est donc indispensable.

Actuellement, il existe deux méthodes de transplantation capillaire. La greffe par bandelette est la plus conseillée en cas de calvitie avancée. Elle consiste à implanter du cuir chevelu prélevé sur une zone garniesur la partie du crâne touchée par la chute capillaire. C’est une méthode plutôt douloureuse et coûteuse.Le risque d’apparition de cicatrices au niveau de la zone donneuse existe. Après l’intervention, vous avez également besoin de prendre quelques jours de repos. De plus, il faut programmer 3 séances de transplantation pour obtenir le résultat souhaité.

La seconde méthode, c’est la greffe par extraction folliculaire ou FUE.  Cette technique  est efficace lorsque la calvitie est encore au stade initial. Cette fois, le principe est de réimplanter des follicules pileux sur la zone dégarnie. C’est une méthode rapide et moins douloureuse. En général, il est possible d’implanter jusqu’à 1.000 greffons en une seule séance. Par ailleurs, la cicatrisation est rapide.

Est-ce que la greffe des cheveux est possible dans le cas d’une calvitie du vertex ?

Evidemment, la greffe des cheveux est une solution qui promet un résultat satisfaisant dans le cas d’une calvitie du vertex. Toutefois, sa réalisation est un peu difficile puisque les cheveux au sommet du crâne ont tendance à adopter une forme spirale. Pour obtenir un effet naturel et réaliste, il faut recréer ce tourbillon.

De plus, l’emplacement des greffons est à choisir avec soin afin d’obtenir une bonne densité de cheveux et de bien couvrir la zone dégarnie. Selon les experts, il faut utiliser entre 1.500 et 3.000 greffons lors dutraitement de la calvitie du vertex. Quoi qu’il en soit, la greffe des cheveux est désormais une technique bien maîtrisée.

Pour que l’intervention aboutisse à une réussite et afin de réduire le nombre de greffons à utiliser, il est primordial de réaliser la transplantation le plus tôt possible. Autrement dit, vous devez réagir dès l’apparition des premiers signes d’alopécie.

Quel est le coût d’une greffe de cheveux ?

Le coût d’une transplantation capillaire dépend du nombre de greffons à utiliser pour couvrir la partie chauve. En général, il faut investir environ 4 euros par greffon. En tout cas, le professionnel est tenu de vous donner un devis précis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *