lumiere bleue

Les effets néfastes de la lumière bleue

Depuis plus de 100 ans, l’éclairage artificiel et la vie moderne ont des effets non négligeables sur notre horloge biologique, en l’occurrence la lumière bleutée de nos écrans. En effet, celle-ci est considérée dangereuse pour notre organisme. Sur cet article de notre blog santé, nous décryptons ses effets sur notre cerveau et notre rétine. Et comment se protéger ?

lumiere bleue

La lumière bleue : généralités

Il est indéniable que la luminosité artificielle illuminant nos nuits, perturbe notre équilibre circadien. Et les troubles du sommeil comptent parmi les problèmes qui apparaissent lorsque le dit équilibre est compromis. Voilà pourquoi certaines personnes n’hésitent pas à se rendre en boutique pour procéder à un achat matelas de qualité.

La lumière bleue est une couleur ou une partie du spectre de la lumière perçue par l’œil humain. Elle se décline en 2 fréquences, à savoir bleu turquoise et bleu-violet. Cette dernière est plus intense que la lumière bleu turquoise. Elle est émise par la plupart des écrans. Quant au bleu turquoise, celui-ci se situe à la fin du spectre lumineux visible. Il s’avère essentiel à la santé. La lumière bleu turquoise contribue à la régulation du cycle circadien, c’est-à-dire les cycles de sommeil et d’éveil.

Par ailleurs, la lumière bleu-violet peut, à long terme, endommager les yeux. En effet, elle augmente la fatigue visuelle relative à l’usage prolongé des appareils numériques. Concentrée au tout début du spectre visible, elle émet l’énergie visible la plus haute.

Les conséquences de la lumière bleutée sur notre santé

D’après des études menées en 2017 par Hootsuite et We Are Social, la population canadienne passe plus de 2 heures par jour devant un téléviseur. Aussi, plus de six heures de leur temps journalier sont dépensées sur Internet devant un smartphone ou un écran de PC. Vu que nous nous exposons de plus en plus à la lumière bleue, la question de ses effets sur notre santé oculaire, notre santé globale et notre équilibre chronobiologique se pose de façon plus insistante. D’ailleurs, de multiples verres optiques sont apparus pour donner réponse à ces inquiétudes.

Il est prouvé que la lumière bleue peut impacter négativement sur le sommeil. Cette lumière émise par les éclairages DEL et autres écrans perturbe la production de mélatonine. Il s’agit d’une hormone intervenant dans la régulation de nos rythmes biologiques ainsi que la synchronisation du cycle veille/sommeil. Les éclairages économes en énergie (DEL) et les écrans électroniques produisent plus de lumière bleutée. Les dérèglements du rythme circadien naturel, à l’instar de ceux vécus par les employés de nuit, sont également associés à une prévalence plus importante de certains cancers.

D’autre part, des études révèlent un lien causal entre le fait de s’exposer intensément à des fréquences de lumière bleue et le développement de maladies oculaires. Il s’agit notamment des lésions du cristallin et de la rétine, des cataractes ou encore de la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Celle-ci est une maladie de l’œil incurable entraînant une perte progressive de la vue centrale. Il est même possible qu’elle mène à la cécité.

En outre, les lentilles commercialisées sur le marché pour faire office de « filtre » à la lumière bleue ne disposent que d’une efficacité limitée. Dans la plupart des cas, cette dernière est de l’ordre de 10 à 25 %. Le fait d’utiliser ces lentilles ou non est avant tout une question de confort.

La lumière bleue n’a-t-elle que des effets négatifs ?

Il faut tout de même souligner que la lumière bleutée n’a pas que des effets négatifs. En effet, elle augmente la capacité de mémorisation, de concentration, d’attention ainsi que le niveau d’éveil. C’est la raison pour laquelle on utilise des éclairages de type blanc froid dans les lieux d’étude et de travail.

D’ailleurs, on envisage d’intégrer des équipements lumineux aux tons bleutés pour prévenir l’endormissement au volant, mais aussi pour d’autres situations où l’éveil et l’attention sont indispensables. Bref, un peu de lumière bleutée au moment adéquat est utile. Mais la lecture dans le noir, sur sa tablette numérique ou son téléphone intelligent risque de provoquer de l’insomnie.

Comment se protéger ?

Premièrement, essayez de réduire le temps dépensé devant les sources de lumière artificielle, notamment les écrans. Réglez la luminosité de ces derniers via des logiciels en tenant compte du moment de la journée. Toutefois, la solution la plus appropriée aujourd’hui est de porter des lunettes pour écran filtrant la partie nocive de la lumière bleue.

 Ainsi, vous pourrez combattre la fatigue oculaire et le stress visuel au quotidien afin de profiter d’une qualité de vie meilleure et, à long terme, préserver la santé de vos yeux. Pour finir, préférez l’éclairage domestique blanc-chaud au blanc-froid et évitez tout écran avant de se coucher.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *